Pangée (la bête qu’on lâche)

Ça faisait un bon moment que j’en parlais et que je publiais parcimonieusement quelques croquis à droite comme à gauche et puis, avec mon collaborateur et ami, à chaque fois nous repoussions la date de la présentation officielle en ajoutant pourtant un peu plus de matériel régulièrement.

Il s’agit d’une nouvelle de l’écrivain Américain H.P. Lovecraft qu’un ami musicien (L. Tétro) et moi-même développons musicalement et visuellement, The Strange High House in the Mist.  Nous avons intitulé notre association artistique Pangée en nous souhaitant qu’elle ne dure pas que le temps de ce projet.  L’avancée et l’évolution du projet en question se retrouvera régulièrement sur un nouveau site, www.pangee.org et sur les réseaux sociaux Facebook, Twitter et Google+.

Nous comptons mettre l’œuvre finale entièrement disponible sur Internet, alors n’hésitez pas à la partager à votre tour pas plus que de faire circuler notre site et ce que nous transmettons sur les réseaux sociaux.

Recto (inspirée d'une nouvelle de Lovecraft)
Recto (inspirée d’une nouvelle de Lovecraft)

Comme un oiseau sans tête

Retour aux choses sérieuses.

Toujours en production certes, mais je vielle au grain et donc à éviter que n’importe quoi ne passe n’importe comment.  Pour patienter, quelques croquis d’une illustration sur laquelle je travail actuellement en même temps que d’autres choses sur le feu bien sûr.

D’abord le calque (au feutre et à l’encre de Chine) superposé sur le croquis aux crayons et ensuite j’ai décomposé.  Ensuite, deux autres croquis pour améliorer et mettre à l’épreuve mon idée que je rumine.

Morning Phase

Je n’en fait pas assez souvent à vrai dire (d’aquarelle) et comme je l’ai déjà expliqué j’ai privilégié le travail de la ligne et de l’encre au détriment de mes pinceaux.  J’en échappe un petit bout quand même, comme aujourd’hui.