Une rétrospective

Il est vrai que j’ai moins produit que l’année dernière, sinon moins publié et que j’ai moins couru après les occasions de me diffuser itou.

Que dire ?  C’est un autre chemin que j’ai emprunté pour vivre ma vie et il m’a fallu sacrifier sur mon rythme de production… que j’ai toutefois réussi à retrouver pleinement à partir du deuxième trimestre maintenant que je suis installé.

Sur le plan des barbots : quelques expositions, un projet mêlant littérature, musique et illustrations avec un ami de longue date (collaboration sous le nom de Pangée), mais que nous avons dû fort malheureusement interrompre (ce n’est que partie remise) et, ce qui a marqué le dernier trimestre de cette année bien remplie, la yourte.

Des vœux pour 2015 ?  Pas vraiment, sinon que me sachant  être sur une bonne lancée actuellement et je me souhaite alors de continuer dessus (voir de l’améliorer).

Des projets pour 2015 ?  Bien sûr… mais je ne dis rien tant que je n’en suis pas au moins pleinement affairé à l’élaboration.  Chaque chose en son temps.

Une bonne année alors ?  Il n’en tient qu’à moi
.

Écorce

Moins long à archiver (voir la dernière publication), j’en ai pris des photos.  J’aurai préféré contextualiser à l’aide des mes « outils de travail » en les disposant autours des dessins, mais les outils en questions se trouvant dans la yourte et non pas avec moi dans mon domicile (et comme il fait moins -10 dehors…) j’y suis allé de manière directe et simple.

 

Joindre les deux bouts

Attaché que je suis à voir jusqu’où je peux pousser mon idée et ma démarche vis à vis mon ouvrage dans la yourte, je suis donc autant en train d’archiver que de continuer à créer à coté, tenant de la sorte une forme de « journal visuel » du déroulement du chantier dans lequel je suis.  Le problème ensuite, c’est qu’il n’y a que vingt quatre dans une journée.

Ici je me suis attaché à connaître davantage le potentiel de l’écorce de boulot jaune… c’est de le rendre présentable sur mon blog qui pose problème.  Les avoir scanner et rafistoler dans Photoshop m’a prit plus de temps de que de les commettre.

…j’ai mon idée sur la manière dont je vais remédier à cela.

 

Quelques croquis

Je n’ai pas plus publié hier, je me rattrape ce matin.  Trois croquis qui ont marqué le tout début de mon projet alors que je n’avais pas encore de certitude quant à sa direction.

 

Dans la yourte (suite)

Douzième paroi (rappelons que j’ai commencé par la onzième pour des raisons de logistique).  Celles se trouvant sous les panneaux « vitrés » (qui n’ont en fait rien de vitrés puisque que ce n’est que de la toile en plastique ou un mince grillage qui me rappellent sans cesse que je travaille « dehors »… même quand il fait moins -10 degrés Celsius) et bientôt cacher à nouveau par un lit.  Je fais donc très simple et plutôt décoratif, mais pour soutenir la narration du visuel.

PS : encore désolé de ne pas fournir les dimensions, ça ne saurait tarder (pas de choses à faire ces temps-ci)

 

 

Léger écart

Léger écart que je me permets vis-à-vis mon ouvrage dans la yourte.  Quelques dessins au feutre qui date de cet été et que je n’avais pas encore archivés.

 

Dans la yourte

Gros plans sur la dernière illustration exécutée sur la paroi de la yourte.  Certes, je n’ai pas encore donné les détails à propos des dimensions et des médiums, ça ne saurait tarder.  Je rassemble ma documentation.