Speak to me of summer

Encore dans les croquis.  Jonglant entre la yourte elle-même et les préparatifs qu’elle impose, la vie de tous les jours, les croquis balancés à droite et à gauche de mon cahier (ou sur de l’écorce), difficile de mettre les choses autant dans l’ordre que je le souhaiterai.  Un jour à la fois.

J’aborde les choses un peu différemment toutefois.  Autant ai-je beaucoup dessiné sur du papier calque et j’en effaçais bêtement la texture pour mieux le présenter pensais-je (sans doute à cause du support sur lequel je travaille dans la yourte et la structure en elle-même qui la compose), je laisse désormais plus de place au papier et aux matériaux sur lesquels je garoche mes barbots quand je les présentent.  Tiens, une résolution 2015 ?

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s