Si, toujours au rendez-vous

Parce que j’ai dû m’absenter je n’ai pu honorer, Mercredi passé, ma promesse d’y publier.  Je ne l’ai toutefois pas oubliée, et me revoici.  J’étais dans en « expédition » dans le bois à quelque 500 km de chez-moi.

N’ayant pas tout mon matériel et mes « projets », j’ai voulu garder la main par le dessin d’observation.  J’écris et lis beaucoup itou, je vais en fait même jusqu’à recopier des passages entiers de livres dont je fais la lecture (car il m’importe de bien les intégrer), c’est pourquoi vous voyez deux couleurs d’encre différentes (bleu, mes propres réflexions et rouge, les extraits).  En l’occurrence, j’étais en train de relire Le lys dans la vallée de Balzac.

Carnet (fleurs)

Encore du parachevé

J’avais déjà écrit à propos de Fac et spera (agis et espère) cette devise en latin qui m’avait tant fait vibré chez-moi.  J’ai donc repris à ma main la fameuse illustration de Félix Bracquemond.

Enfin et une fois de plus, j’ai travaillé à nouveau cette illustration, Animapokalupsis.   La paupière inférieure me déplaisait.

Fac-et-spera_COULEUR_02

 

Apokalupsis_04

 

Etsy & cie

Toujours dans la même direction quant à réussir à faire mon chemin sur Internet, j’ai fait un certain nombre d’ajouts dans ma boutique Etsy.  Pas d’œuvres inédites encore, toutefois, une nouvelle façon de les présenter, le « format Etsy » me l’imposant quelque peu, et que j’avais déjà tâté ici.

Agis et espère

C’est fait, j’ai enfin changé le titre de mon blog.  Barbots et bribes devient Fac et spera (agis et espère en latin).  Certes, l’idée remonte un peu loin, il s’agit en fait de la devise du principal éditeur des parnassiens, Alphonse Lemerre, et dont la marque était un homme bêchant qu’il a lui-même emprunté à Joannes Maire, un imprimeur-libraire important d’ouvrages savants au 17ème siècle à Leyde (Pays-Bas).

Cette devise et cette « marque » me rejoignent profondément (je travaille sur une réinterprétation de cette illustration) et comme l’existence de ce blog a été récemment remise en question, ce titre risque de devenir un leitmotiv pour les autres plateformes que j’utilise.

En attendant, puisque la nature et le jardinage sont deux autres de mes passions, un bref retour au feutre pour les illustrer.