Solstice

Récapitulatif bi-mensuel de mon travail, je suis légèrement en avance, mais c’est que je vais devoir m’absenter.  Soit.

…une soirée portes ouvertes avec La Machine, mes colocs d’atelier ; une exposition collective dans l’église du village ; un musée à Jonquière qui m’a contacté pour un partenariat afin d’y vendre des originaux sur écorces et des reproductions imprimées (prints) ;  le portrait d’une amie ; mes sempiternels exercices et nus.

Ma foi, je n’ai pas eu le temps de le voir passer, je dois bien reconnaître que ce fut un mois de Juin fructueux (sans compter mon escapade sur d’autres terres et une autre qui m’attend pas plus tard que demain) et c’est maintenant que je le réalise en proposant ce bref bilan (dont j’ai une certaine fierté).

 

 

 

 

Entre potager, expédition et écorce…

Encore beaucoup d’exercices ces derniers temps.  Les idées ne manquent pas, c’est le temps qui me fait défaut.  Ainsi, ne pouvant me consacrer à la création de matériel original, c’est vers le dessin d’observation et ayant toujours de quoi lire et dessiner sous la main, avant de poursuivre ma lecture , c’est d’abord au dessin que je me consacre.  Enfin bref, j’étais dernièrement loin de chez-moi, j’en ai rapporté quelques témoignages…

 

…et pour finir, un concours auquel j’avais participé il y a un bon  moment déjà, mais dont j’ai enfin reçu la certification officielle de ma reconnaissance à la Grande compétition d’œuvres d’art avec jury (troisième édition) : coup de cœur des dirigeants de Césure.

Ce qui n’est pas donné est perdu.

À peu près aucune production, mais beaucoup d’exercices et un nouveau terrain de jeu qui s’en vient.  Je laisse parler les images…