1 gig expérimentale

Gig de jazz expérimentale d’où je reviens après un tête à queue et une tempête de neige.  Le dessin d’imagination que je priorise cette année ne m’empêche pas d’avoir toujours sous la main mon carnet.  C’était au CEM à Chicoutimi que l’événement avait lieu.

2 croquis et 1 (potentielle) commande

Pas grand chose d’autres à ajouter que le titre à vrai dire.  L’un de ces croquis deviendra ensuite une sculpture en bois… bien sûr il faudra que le dessin soit plus achevé avant.  @bientôt.

D’observation

En train de travailler sur des sujets que je ne peux pas encore montrer, en attendant, j’ai bien quelques dessins d’observation à présenter.  @bientôt.

..au téléphone

Toujours derrière la table de dessin, l’écran et le clavier.  Fidèlement en compagnie de notre alcoolique préférée, le thème de la semaine prochaine : téléphone.  Je manquais d’idées et puis le thème peur, quand je m’étais inspiré du film Psycho, m’avait particulièrement amusé à réaliser.  J’ai donc renouvelé l’expérience (en piochant dans Matrix).  Certes le dessin me plaît bien dans sa facture, mais je ne suis pas certain que l’effet comique soit au rendez-vous.  Reste à voir si je vais avoir l’envie de refaire cette illustration.

…et puis un peu de nouveau sur ma chaîne Youtube.

 

1 pouceuse et son camion

En compagnie de mon nouveau personnage, c’est ma résolution, je n’en démords pas : du dessin d’imagination et je le fais avec un fil conducteur.  Le prochain Inkweek : glace.  Je ne l’ai pas pris au pied de la lettre, j’ai pris glace comme froid et me suis inspiré d’une expérience de pouce (auto-stop) que j’ai vécu dans les Rocheuses, mais en y plaçant notre joyeuse alcoolique (sans bière cette semaine).

 

…en attendant une petite commande que j’ai achevée pour les éditions Altitude, le portrait de son fondateur : Adrien Abauzit.