Dansez, dansez, sinon nous sommes perdus

Comme j’en prends du retard.  Les barbots s’accumulent dans mes archives, mais 24 heures ne suffisent pas et si je n’ai pas pour habitude me prononcer sur l’actualité comme sur quoi que ce soit d’autres que ma création, les évènements de Paris ne m’auront pas laissés indifférent moi non plus.  J’ai passé bien du temps à fouiller sur Internet, on s’en doute.

La section nus est bien morte cette année.  Un petit coup de pouce cependant, une série d’études basées sur le mouvement par la danse.  Quelques autres à venir bientôt.

Télé(fun)phone rouge (attendre – 1)

Il y a neuf ans de cela environ, un bar un peu alternatif ouvrait à Sherbrooke où j’habitais alors, Le téléphone rouge.  Pour l’inaugurer, une exposition collective eut lieu et j’y étais.  Évidemment, j’ai fait beaucoup de croquis avant de réaliser le final et ayant dépoussiéré mes archives dernièrement je vais les publier tranquillement au cours des jours et des semaines.  Sinon, l’endroit n’existe malheureusement plus depuis quant à lui.