Archives du mot-clé Feutre

Inktober et cie

Fini pour le mois d’Octobre, c’est passé tellement vite.  Je l’ai partagé entre mes obligations extra-artistiques, Inktober et suis revenu momentanément au Centre National d’Exposition compléter mes archives.  Aussi, quelques croquis pour deux commandes qui s’en viennent.

Commençons avec  Inktober qui s’achève lui aussi aujourd’hui.  D’ailleurs, comme l’an passé je lui ai réservé une page

 

…quant au CNE.

 

…les commandes.  J’y reviendrai.

 

 

…ça arrête pas !

Bien que je me l’étais planifié, je craignais d’avoir un automne trop tranquille à mon goût (…va savoir).  Ce n’est pas le cas, les événement s’enchaînent et mon rythme est repris en main.  En deux semaines, trois événements publics et parallèlement à cela, deux expositions qui se tiennent en même temps, l’une à L’Anse-Saint-Jean jusqu’à demain et l’autre à Chicoutimi jusqu’au 31 Octobre.

Tout d’abord, je me permets de présenter mon tout récent calendrier 2018

 

Pour une troisième année consécutive, j’ai à nouveau participé à La relève s’impose, symposium (très bien) organisé par le Centre National d’Exposition à Jonquière.  Agréablement surpris ai-je été par le calibre de dessin autours de moi… le thème de cette année : Ailleurs et autrement.   Comme dans le cas des deux années précédentes, nous avions deux journées complètes sur les lieux pour créer devant public et entouré d’autres participants.

 

Et puis ça s’est poursuivi à Petit Saguenay au Symposium des couleurs.  Éprouvant, mais une autre belle et productive fin de semaine (de trois jours) à mon actif.

 

…j’allais presque l’oublier, Inktober !  Comme l’an passé, j’y participe.  Je reste fidèle à la « Prompt List » officielle et tente, dans mes illustrations, de faire interagir autant que possible les éléments dessiner entre eux.  C’est le défi que je me rajoute au défi.

Ce qui n’est pas donné est perdu.

À peu près aucune production, mais beaucoup d’exercices et un nouveau terrain de jeu qui s’en vient.  Je laisse parler les images…

 

 

Faire des barbouillages et des vagues

J’aurai achevé deux commandes ce mois-ci et suis en train de travailler sur une troisième.  Entre temps, j’ai tenté de participer au 23HBD (marathon de 23 heures où l’on est tenu de produire une bande-dessinée de 24 planches), du nouveau dans ma boutique Etsy et  j’ai lancé un concours via la Vague de concours  (c’est jusqu’au 02 Avril et je fais tiré un portrait personnalisé sur écorce).

 

 

 

 

Dedans Janvier

Un mois de Janvier dans l’allégresse pour ma pomme, mais un gros manque de posts ce mois-ci dans mon blog… la production est toujours-là, certes et j’ai dû jongler avec, mon atelier (que je partage…) en constante mutation, Etsy et alimenter la bête Facebook.

En rafale : Etsy, un portrait et un autre portrait, un logo…

 

 

 

Une rétrospective

Je dois reconnaître que je suis fier de cette année 2016 qui achève déjà aujourd’hui.  Non seulement n’aurai-je pas vu le temps passer, mais j’ai en effet réalisé la majorité des résolutions et objectifs que je m’étais fixés autant au niveau artistique que personnel.

Loin d’être parfaits, il va s’en dire, j’ai vu une amélioration remarquable dans mes ventes, trouvé un filon valable pour se faire tout en parvenant à voir du pays, bref à jongler avec la vraie vie et ma création.  L’année aura été également marquée , pour la première fois de ma vie, par l’occupation d’un atelier (en compagnie de La Machine,  et quel honneur !), moi qui n’avais connu jusqu’à présent que des coins de tables de cuisine et des bureaux ramassés sur le chemin.

J’ai fêté ma douzième année de vocation dernièrement et j’ai aussi tenu une de mes promesses : seul aux commandes, ne pas changer de rythme.  Bien sûr, et j’y mettais un point d’honneur itou, avant de taper ces mots, je tenais à vous présenter du concret et j’ai donc préparé plusieurs mises à jour.

Les principes de rétrospectives, de bilans et de résolutions me tenant à cœur j’y ai donc dédié une page ; mon site Internet a été rafraîchi ; il y a aussi une boutique Etsy que j’avais ouverte il y a deux ans et que je n’entretenais plus, j’y suis retourné en force ; parlant de filon, j’ai fait la compilation d’une production sur laquelle je suis ces temps-ci de peintures sur feuilles d’écorce ; ma page Facebook sur laquelle je suis très actif.

Une bonne année 2017 ?  Il n’en tient qu’à moi… ce qui ne m’empêche pas de vous la souhaiter magnifique (…enfin, si vous avez lu jusqu’au bout).

 

 

Nous voici encore seuls

À vrai dire, on est toujours plus sincère quand on écrit la plume à la main, c’est pourtant avec une certaine émotion que je tape ces mots… aujourd’hui c’est mon douzième anniversaire de vocation.  Ce que je peux traduire aussi par pratique artistique sérieuse, mais que je refuse d’appeler carrière, y mettant néanmoins le sérieux d’un métier.

Que dire ? Douze ans que je me décharge sur toile, papier et à l’écrit ce dont je me sens remplie… beaucoup de chemin parcourue ?  Sans doute, mais par effort d’humilité (…parce qu’il en faut) je n’ose être catégorique.  Un certain nombre de conneries aussi, au moins serai-je rester fidèle à moi-même.  Je vais me souhaiter au moins douze autres années supplémentaires sans changer de rythme jamais.  Promis.  À ceux qui ont lu jusqu’au bout, merci d’être (encore) là.

Céline (esquisse)

…une idée que je garde précieusement pour un portrait plus achevé.

 

…beaucoup de mises à jour à faire ces temps-ci, je trouve bien sûr le temps de produire.