Phalène(s)

Ce que j’ai dessiné (lavis à l’encre de Chine) sur ces écorces ne sont pas à proprement parler des phalènes, mais je reprends le mot en signifiant que j’évoque des papillons de nuit.

J’ai voulu ma « miniature » ludique et faire en quelque sorte un recto-verso. D’un coté le papillon « de nuit » seul et de l’autre, plusieurs groupés autours de la lumière d’un lampadaire, jouant ainsi par le contraste afin de grouper mes deux lavis en un tout.